///

Chùa Cầu-Le Pont couvert japonais

Vendredi - 07/01/2011 20:51

Le pont couvert japonais de Hoi An est construit en 1593 par la communauté japonaise de Hoi An, il n'a pratiquement pas été retouché depuis. Les deux singes et les deux chiens, visibles de part et d'autre des entrées indiquent que la construction a commencé l'année du singe et a fini l'année du chien. À l’intérieur, un pagodon protège les marins. À chaque extrémité, on trouve deux statues de chiens et deux statues de singes.On raconte en effet que la construction du pont a débuté l’année du singe et s’est achevée l’année du chien, selon le calendrier chinois.

      

       Depuis son existence, le pont couvert japonais a marqué le subconscient dé habitants de Hội An par son unicité

       Il comprend deux structures différentes une petite pagode et un pont couvert  qui enjambe un petit ruisseau.  Les vietnamiens, les japonais et les chinois ont contribué à construire Chùa  Cầu et le monument reflète l’mitié et la communication de ces peuples qui coexistaient en paix au port commercial de Hội An.

      Efidié au début du XVII siècle, Chùa Cầu englobe une harmonie des styles architecturaux avec les caractéristiques culturelles japonaises, vietnamiennes et chinoises. Plus de 400 ans se sont écoulés et le pont couvert demeure toujours un bon asile pour les passants contre la pluie et la chaleur. De génération en génération, on a traversé le pont et le dieu Bắc Ðế avec les singes sacrés et les chiens célestes ont toujours accueilli chaleureusement tout le monde même ceux qui visitent Chùa Cầu pour la première fois.


 

 Mot clé: le pont
Notes de cet article: 18 avec 4 votes
Classe: 4.5 - 4 Vote
Cliquez sur les étoiles pour évaluer

  Commentaires des lecteurs

Code de sécurité   

Articles plus récents